Si la plupart d’entre nous ont déjà entendu parler de son nom, peu d’entre nous comprennent exactement les attributions de la Banque de France. Par ailleurs, de nombreuses personnes ignorent sans doute qu’elle soutient les entreprises, en particulier les TPE et les PME. En tant que membre de l’Eurosystème, la Banque de France est considérée comme étant une personne morale publique régie par les dispositions du droit public français et européen.

Quelles sont les attributions de la Banque de France ?

Comme la Banque centrale européenne et l’ensemble des banques centrales nationales des membres de la zone euro, la Banque de France est membre de l’Eurosystème. Ainsi, elle est responsable de la définition et de la mise en œuvre de la politique monétaire unique. Il est important de noter qu’elle n’est pas dépendante de l’État. Ainsi, elle n’a nullement le droit d’octroyer toute autre forme de crédit aux collectivités publiques. Ses principales attributions concernent la stabilité financière, la stratégie monétaire et les services à l’économie pour les particuliers et les professionnels. La Banque de France publie chaque année un rapport économique qui porte sur la situation monétaire, financière et économique en France, en Europe et dans les autres pays du monde entier. Elle a élargi son offre de services économiques à la collectivité il y a maintenant 2 ans. Son réseau comprend actuellement plus de 95 succursales départementales auxquelles une vingtaine d’antennes économiques sont connectées. Il compte également une cinquantaine d’établissements qui sont en charge de la circulation fiduciaire. Plus de 73 bureaux d’accueil et de traitement des données sont disponibles dans les villes où la Banque n’est pas présente en permanence.

La Banque de France est au service des TPE

La mise en place de 102 correspondants TPE (très petites entreprises) a permis à ceux qui ne peuvent pas compter sur de grandes agences internes spécialisées d’avoir une meilleure compréhension de leurs besoins et de leurs problèmes. C’est encore un service relativement méconnu, mais il mérite de l’être, car il n’est pas payant. En d’autres termes, ces correspondants ont été conçus afin d’aider les dirigeants de TPE à trouver les organismes appropriés qui pourront résoudre leurs problèmes. Ils ont été vraiment efficaces et le nombre d’accompagnements a augmenté de plus de 80%. L’objectif de ce dispositif TPE consiste dans l’amélioration de l’emploi. À titre indicatif, les TPE représentent plus de 95% des entreprises françaises.

Cotation gratuite des bilans

Elle analyse les bilans au moyen de ratios incluant la rentabilité ou la structure financière d’une société dont le chiffre d’affaires dépasse les 700 000, et lui permet de comprendre son état de santé financière et sa position dans son secteur d’activités. Cette cotation qui n’est pas payante peut également promouvoir des prêts bonifiés pour un secteur financier sécurisé. Ainsi, la Banque de France pourra saisir et centraliser une grande quantité de données concernant l’amélioration du tissu économique, mais aussi publier des rapports tous les ans. On peut donc affirmer qu’elle est l’un des acteurs d’alerte qui indique ce qu’il faut changer ou améliorer au niveau européen.

Éducation financière au moyen d’un jeu

Certes, l’éducation financière est une matière qui doit vraiment être enseignée dès le plus jeune âge. Justement, avec « Aventure Entrepreneur », la Banque de France a voulu initier les jeunes à ce domaine. Dans ce jeu, il est possible de se mettre dans la peau d’un dirigeant de PME (petite et moyenne entreprise). Son objectif consiste à aider les jeunes à comprendre et à appréhender le système monétaire, bancaire et économique en vivant le quotidien d’un investisseur. Grâce à ce jeu, ils comprendront l’effet d’une décision d’investissement et participeront à la gestion d’une société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici