En rassemblant divers établissements, le système financier d’un pays relie les personnes qui prennent des décisions liées à l’économie, spécifiquement celles qui ont moins d’actifs à celles qui en possèdent beaucoup. Ce processus réunit diverses entités, notamment les organismes financiers, les marchés financiers et les systèmes de règlement et de compensation, afin de finaliser les opérations des investisseurs. On peut dire que ce système constitue donc un véritable levier de développement. Quelles sont ses missions et ses composantes ? Comment fonctionne-t-il exactement ? Découvrez les réponses à toutes ces questions.

Quelles sont les missions du système financier ?

Ce système n’inclut pas les individus ou les entreprises qui ne sont pas impliqués dans la finance, contrairement à la croyance populaire. En fait, il se compose essentiellement de marchés boursiers et financiers. Comme un marché, il vise notamment à faire correspondre l’offre et la demande de capitaux. Mais le système financier a encore plusieurs tâches secondaires. D’abord, il veille à la gestion des moyens de paiement et au transfert des ressources économiques. Ensuite, il s’assure de la collecte de l’épargne et de la création de moyens pour gérer les risques. Enfin, il intervient dans la production d’informations qui auront un impact sur les grandes décisions qui concernent l’économie.

Quelles sont ses composantes ?

Il est important de noter que le système financier permet de réaliser de nombreux actes commerciaux. Effectivement, il permet de faire un emprunt, une épargne, un achat, une vente, un investissement, etc. Les banques centrales, les compagnies d’assurance, les établissements de crédit, les établissements de crédit, les négociateurs, les bourses, les plateformes de négociation, etc. sont les principaux éléments qui composent le système financier. Il est intéressant de noter que ce dernier est régi par le système européen de surveillance financière (SESF), l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. Ainsi, ces autorités fixent des mesures légales, des règlements et des prescriptions.

Quid de son fonctionnement ?

Sans le système financier, il serait impossible de réaliser l’échange de capitaux dans les meilleures conditions qui existent, c’est-à-dire en toute sécurité, assez rapidement et dont les transactions ne sont pas onéreuses. Notons que sur les marchés financiers, les agents économiques s’échangent des actifs tels que des actions, des devises, des obligations ou des fonds de placement. Leur négociation s’effectue principalement sur les marchés d’actions, des changes et de taux.

Quels sont ses risques ?

Bien que le système financier soit réputé pour sa solidité, la crise mondiale de 2007-2008 l’a particulièrement affaibli. En effet, on a constaté que les BRICS font face au renforcement des tensions commerciales, à l’augmentation des pressions sur le marché financier et aussi aux problèmes liés à la politique économique. Pour ces pays émergents, les emprunts aux États-Unis ne sont plus à moindre coût puisque les taux d’intérêt ont été révisés à la hausse en Amérique et le dollar s’est affermi. Par conséquent, ceux-là risquent de ne pas être en mesure de refinancer une part importante de leur dette en monnaies étrangères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici