Un crédit à la consommation sans justificatif est un moyen de financement mis à la disposition des emprunteurs pour leur permettre de réaliser des achats ou d’aboutir un projet quelconque. Il peut prendre la forme d’un prêt personnel ou d’un crédit renouvelable. Sa particularité réside dans le fait que les fonds octroyés peuvent être utilisés librement par les bénéficiaires. Ils n’ont pas à justifier leurs dépenses. Pour en profiter, il faut suivre certaines procédures et satisfaire à quelques exigences de la banque.

Faire une demande de prêt auprès d’un établissement de crédit

Tous ceux qui veulent obtenir un petit crédit sans justificatif doivent en faire la demande. La meilleure manière d’en bénéficier le plus rapidement est de le faire en ligne. Vous pouvez le faire directement sur le site d’un organisme de crédit.

Quels sont les dossiers à fournir

Pour appuyer une demande de petit crédit sans justificatif, l’emprunteur doit apporter un certain nombre de documents. À noter que le terme sans justificatif ne signifie pas que le requérant n’a pas à fournir de dossiers pour le prêt. Il se réfère plutôt à la liberté offerte au souscripteur quant à l’utilisation des fonds. Ainsi, quelques documents administratifs doivent être réunis. Ce sont notamment :

  • Une pièce d’identité (une CNI ou un passeport en cours de validité),
  • Des bulletins de salaire,
  • Une attestation Pôle emploi pour les chômeurs,
  • Des avis d’imposition,
  • Les échéanciers des crédits en cours.

Il vous faudra les scanner pour pouvoir les envoyer à l’organisme de crédit en ligne auprès duquel vous avez effectué votre requête. Ils permettront à votre prêteur de faire les vérifications nécessaires sur votre situation. Il pourra ainsi savoir si vous apparaissez ou non au FICP.

Les conditions à respecter pour obtenir un crédit sans justificatif

Pour convaincre les établissements financiers de vous accorder un prêt, il faut avoir un bon profil emprunteur. Cela consiste à fournir à la banque les preuves nécessaires quant à votre capacité à honorer vos engagements.

Un emploi stable

Les salariés de la fonction publique sont dans ce cas des candidats privilégiés. Il en est de même des travailleurs du secteur privé disposant d’un CDI avec quelques années d’ancienneté. C’est la garantie pour les banques que vous percevez des rémunérations régulières. Ainsi, elles vont estimer que vous êtes capables de régler les mensualités de prêts.

Un taux d’endettement raisonnable

On peut le définir comme étant la part des revenus mensuels qu’un emprunteur peut affecter au remboursement de son crédit. Pour qu’une demande de prêt soit accordée, il ne doit pas être supérieur à 33 % de votre salaire. Afin de le déterminer, il faut multiplier par 100 le montant des charges, puis on le divise par les rentrées d’argent. On obtient ainsi un pourcentage du taux d’endettement. À noter qu’il n’y a pas de texte qui prévoit explicitement un chiffre précis. Ce seuil a été mis en place par les banques.

Un historique bancaire clair

Les organismes de prêt vont éplucher les relevés bancaires des trois derniers mois du demandeur pour vérifier si celui-ci à un bon comportement financier. Les candidats qui n’ont pas d’antécédent comme une grosse dépense, des découverts seront privilégiés. Il en est de même de ceux qui ont une bonne capacité d’épargne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici