Crédit immobilier

Refus de prêt hypothécaire : quelles sont les causes et les solutions à adopter ?

Le mai 13, 2022 , mis à jour le novembre 23, 2023
Refus de prêt hypothécaire : quelles sont les causes et les solutions à adopter ?

Réaliser un prêt en hypothéquant sa maison est parfois la seule solution qui s’offre à des personnes désireuses d’investir dans un domaine donné ou de régler une situation importante. Un demandeur de prêt hypothécaire pourrait s’étonner de voir sa requête refusée, mais il existe plusieurs raisons à la base des refus des institutions financières traditionnelles concernant l’octroi de ce type de prêt. Quelles sont les raisons qui pourraient justifier le refus de prêt hypothécaire et que faire dans des cas pareils ? Des réponses dans cet article.

Prêt hypothécaire : quels sont les principaux motifs de refus d’octroi des banques ?

Le prêt hypothécaire est semblable à un prêt conventionnel. La seule différence à noter dans ce type de prêt est que la garantie mise en jeu par le client est représentée par un bien immobilier lui appartenant. Les points forts d’analyse utilisés par la banque pour l’octroi du crédit sont donc intimement liés au bien à hypothéquer.

Les motifs de refus liés à la propriété immobilière

Il ne fait aucun doute qu’une propriété en mauvais état voit sa valeur diminuer lors d’une estimation par les services d’un professionnel. Cet aspect n’échappe aucunement aux banques qui sanctionnent cet état de choses par le refus d’octroyer tout le montant demandé par le client. Vous vous demandez certainement que faire en cas de refus de prêt hypothécaire ? Bien qu’il existe des solutions efficaces à ce problème, il est préférable de tout mettre en œuvre pour voir votre prêt accordé par la banque. Prenez donc connaissance des possibles causes de refus d’une banque afin de les éviter.

Il faut noter que les propriétés détenues par plusieurs propriétaires sous forme indivise ou encore les bâtiments commerciaux, les chalets et les immeubles en location réduisent considérablement vos chances d’obtenir un prêt hypothécaire auprès d’une banque traditionnelle. Aussi, le risque de voir votre prêt refusé est élevé si votre immeuble n’est pas à jour concernant le paiement des impôts et taxes.

Les motifs de refus liés au client

En dehors des caractéristiques de l’immeuble, la banque prendra également en compte le métier de l’emprunteur, la stabilité de ses revenus ainsi que sa cote de crédit. Si le client possède de nombreux prêts en cours sa cote de crédit sera basse et ses chances d’obtenir le prêt hypothécaire se verront considérablement réduites ou même annulées.

Refus de prêt hypothécaire : quelques alternatives qui s’offrent à vous

Refus de prêt hypothécaire : quelques alternatives qui s’offrent à vous

Essuyer un refus de la part d’une banque ne devrait absolument pas vous décourager ! Les critères d’analyse des banques pour l’octroi de prêts en général et de prêts hypothécaires en particulier varient énormément d’une banque à une autre. Tentez donc votre chance auprès de plusieurs autres institutions bancaires.

À part les banques, vous pourrez également avoir recours à une entreprise spécialisée en solutions immobilières. Ce type d’entreprise propose différentes solutions et prestations d’accompagnement pour tous les problèmes incluant les biens immobiliers. La vente à réméré proposée par ce type d’entreprise par exemple est une solution de choix qui pourrait vous convenir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.