Crédit immobilier

Crédit immobilier : conseils pour gérer efficacement votre prêt et économiser de l’argent

Le mars 27, 2024 , mis à jour le mai 17, 2024

Faire l’acquisition d’un bien immobilier est un projet de toute une vie. Cependant, il y a de fortes chances que vous ne puissiez pas réunir toute la somme nécessaire pour vous offrir la maison de vos rêves. La solution la plus efficace est de se tourner vers des établissements de crédit afin de souscrire un prêt immobilier. Néanmoins, pour s’engager dans ce type d’emprunt sereinement, il vous faut une bonne gestion afin de baisser le plus possible le montant de votre crédit. Ainsi, vous pouvez également économiser de l’argent. Si cette démarche vous intéresse, suivez ces conseils pratiques.

La comparaison des offres de prêt immobilier

Pour tomber sur l’offre la plus intéressante, cette étape est importante. De nos jours, il existe des outils digitaux qui vous permettent en seulement quelques clics d’avoir un aperçu de toutes les offres de crédit immobilier existantes. Il ne vous reste plus qu’à choisir celui qui a le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) le plus attrayant.

prêt immobilier

Focalisez-vous aussi sur les conditions de remboursement du prêt (possibilité de remboursement anticipé et sans frais). Dans certaines offres, il y a aussi des frais inutiles qui ne feront qu’alourdir vos charges.

L’apport initial : un élément important

Pour maximiser vos chances d’obtenir un crédit immobilier, l’apport initial est plus que crucial. En effet, plus l’apport personnel sera important, plus le montant du crédit sera réduit. Ainsi, vous pouvez rembourser votre prêt avec un délai beaucoup plus court tout en bénéficiant d’un taux d’intérêt plus bas.

Généralement, l’apport initial provient de vos économies personnelles. Il va servir de garantie de remboursement pour les banques ou les établissements de crédit. L’idéal est de fournir un apport personnel situé entre 10 et 20% du prix total du bien convoité.

La négociation du taux d’intérêt

interêt prêt immo

Le taux d’intérêt proposé par l’emprunteur est tout à fait discutable. Vous pouvez entamer des négociations afin de le faire baisser. L’apport personnel joue un rôle crucial dans cette démarche. En plus de cela, vous devez également avoir un profil d’emprunteur correct :

  • Avoir une situation financière stable.
  • Avoir un taux d’endettement inférieur à 33% de vos revenus mensuels.
  • Présenter un historique de crédit solide (être un bon payeur et ne pas figurer au FICP)

Il est bon de signaler que plus la durée du crédit sera longue, plus le taux d’intérêt sera élevé. Une fois souscrit, si vous remarquez que le taux d’intérêt du marché des crédits immobilier est à la baisse, vous aurez aussi la possibilité le renégocier.

La souscription à une assurance

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, la souscription à une assurance emprunteur vous permet de faire un prêt en toute sérénité. La durée d’un prêt immobilier est généralement située entre 15 et 25 ans. Tout au long de cette période, vous serez à l’abri des problèmes de non-remboursements des mensualités causés par des incidents de la vie : perte d’un emploi, invalidité, décès…

Selon la loi, vous êtes libre de choisir l’assureur qui vous convient dans le cadre d’un prêt immobilier. Cependant, pour faire baisser les prix, il est important de faire une comparaison de plusieurs offres avant de signer un contrat.