Parfois, tenir sa boite à flot s’avère compliqué et laborieux. En effet, la concurrence devient de plus en plus rude et la rentabilité n’est pas toujours au rendez-vous. De plus, le risque de faillite est une possibilité à ne pas écarter. Sachez que c’est pour cela que l’assurance crédit a été créée. Voici quelques informations essentielles à connaître sur cette formule.

Les bases de l’assurance-crédit

Monter sa propre société est une chose. Garder cette dernière sur le cap du développement est une autre. En effet, de multiples facteurs imprévisibles risquent à tout moment de ruiner votre boite. C’est notamment pour anticiper les risques financiers que vous devrez vous tourner vers l’assurance crédit. Celui-ci a été créé afin de garantir la prospérité de votre entreprise par diverses méthodes.

Pour garantir le bon fonctionnement d’une entreprise, l’assurance-crédit inspecte et analyse l’état financier des clients. Il vous envoie ensuite les données recueillies pour informer des résultats de son contrôle. Et tout cela, en temps réel pour anticiper de potentiels risques. Par ailleurs, si d’aventures un client se trouve dans l’incapacité de vous payer ou a fait faillite, cette formule entre en jeux. En effet, cette dernière vous permet d’être couvert et indemnisé. Et cela, en France comme dans d’autres pays. Toutefois, sachez que le retard de payement n’est pas couvert. Si vous souhaitez que ce soit le cas, vous devrez encore souscrire à un contrat d’affacturage.

Le fonctionnement de cette garantie

Pour bien assimiler le fonctionnement de l’assurance crédit, vous devrez étudier de plus près les services qu’il propose. Pour l’anticipation du risque de non-paiement, l’assureur effectue un examen complet de chaque client. Grâce aux données recueillies, il aura la capacité de définir le plafond du fond qui servira à indemniser l’assuré. Toutefois, seuls ceux qui auront obtenu l’aval de l’organisme bénéficieront de cette couverture.

Pour ce qui est de la gestion des impayés, ce n’est pas directement l’assureur crédit qui s’occupe de cette tâche. En effet, ce dernier fait appel à d’autres organismes. Parmi ces derniers, il y a notamment le département des contentieux. C’est un service qui se spécialise dans les litiges liés à une société. Il y a également le département des sinistres qui prend en charge le versement de l’argent qui servira à payer l’assuré.

En outre, l’assureur crédit s’assure que l’indemnisation ait lieux 5 mois à partir du moment où le dossier a été traité par les départements compétents. Sachez toutefois que le montant de la couverture ne doit pas dépasser les 90% de la somme de la créance.

Les différents types de solutions d’assurance crédit

Avant tout, sachez que le marché de l’assurance crédit est dominé à près de 80% par trois structures. Parmi ces dernières figure notamment la Coface. Elles offrent de nombreuses solutions qui sont adaptées à tous types de sociétés.

Pour commencer, il y a le système adapté aux TPE ou très Petite Entreprise. Il s’agit ici de la solution qui permet de couvrir les clients à 60% jusqu’à 90%. Les sociétés qui sélectionneront ce type de dispositif auront une meilleure gestion de leur économie. Elles pourront également profiter d’une prospection optimale. En outre, grâce à cette option, la gestion du contrat sera simplifiée.

En outre, les PME pourront opter pour la solution modulaire. Cette dernière permet principalement d’assurer une solvabilité permanente des clients. Elle offre également la possibilité de couvrir automatiquement les clients à hauteur de 60 à 90%.

Pour finir, il y a une solution qui sera parfaite pour les grands comptes. Ceux-là auront l’avantage de profiter d’un support prémium. Cette option permet entre autres de réaliser un suivi des contrats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici