Grâce à divers travaux d’aménagement, comme le projet du Grand Paris, la banlieue parisienne a également séduit les acheteurs par sa proximité, des prix plus attractifs et une rentabilité plus captivante. Alors, où investir ? À Paris ou en Banlieue ?

Investissement à Paris : un marché inaccessible

Le dynamisme reflète l’image de l’immobilier à Paris. La capitale attire des étudiants ainsi que de jeunes travailleurs français et étrangers. La Ville Lumière est un investissement sûr, car les opportunités sont bien réelles. De plus, les taux de vacance locatifs sont bas et la rentabilité semble être attractive. De plus, en cas de revente, les plus-values peuvent être garanties. D’ailleurs, Parlez moi de Paris peut vous assurer un bon placement.

Paris offre la qualité de vie recherchée par certains locataires et les transports en commun dans tous les quartiers sont très pratiques. La tendance à vivre à proximité du lieu de travail affecte également l’attractivité des villes. À Paris, quels que soient le projet immobilier et le budget, les investisseurs peuvent trouver leurs perles rares. Les zones ouvrières fournissent des biens à des prix plus raisonnables, avec des loyers constants. Ces secteurs sont très attractifs. Les quartiers avec plus de bourgeoisie sont considérés comme un choix sûr et le prix est beaucoup plus élevé.

Les freins dans l’investissement locatif à Paris

Le premier obstacle à l’obtention d’un bien immobilier à Paris est le prix du mètre carré, qui est évidemment plus élevé qu’en banlieue. Dans la capitale, le prix moyen du mètre carré est de 10 175 euros, et ce n’est que le prix de l’entrée de gamme. Paris est une ville immobilière serrée, ce qui signifie qu’il y a plus d’investisseurs que d’offres. Cela montre que le temps de vente moyen n’est que de 35 jours. En revanche, à Lyon et à Bordeaux, cette période s’évalue entre 51 et 53 jours.

Investissement en banlieue : une fausse bonne idée

En ce moment, la qualité de vie et les prix de location sont devenus des critères incontournables pour inciter de nombreuses personnes à s’installer en banlieue parisienne. Le service de bus est bon et les personnes travaillant à Paris peuvent voyager facilement. Pour les couples et les familles, il peut être plus avantageux de choisir la banlieue pour investir dans une zone plus étendue.

Les risques dans les placements en banlieue

Comme mentionner ci-dessus, dans le cadre de l’investissement locatif, la baisse des loyers peut devenir un obstacle pour les acheteurs. Par conséquent, le remboursement de crédit est prolongé dans le temps. De plus, pour gagner de l’argent, ce type d’investissement immobilier loué doit être un projet à long terme.

Enfin, en termes de tendances de prix, d’opportunités et d’objectifs immobiliers, investir du capital est un choix sûr. Par exemple, dans le cas de l’investissement locatif, Paris a des marges bénéficiaires plus élevées et le taux de vacance des baux est presque nul. Du point de vue de la revente, l’offre étant toujours inférieure à la demande, les prix parisiens devraient augmenter à long terme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici