L’investissement immobilier est sans doute un moyen sûr et efficace pour gagner de l’argent à condition que l’investisseur maîtrise certaines choses et sache prendre les bonnes décisions. Bien sûr, vous pouvez toujours utiliser l’argent que vous avez mis de côté, c’est-à-dire votre épargne, pour acheter un bien immobilier (résidence principale ou secondaire). Mais vous avez également la possibilité de demander un crédit amortissable ou un crédit in fine.

Investissement immobilier avec le crédit amortissable

Certes, c’est le mode de financement le plus prisé par les personnes qui souhaitent se lancer dans l’immobilier. Cette formule varie particulièrement le capital et les intérêts. Effectivement, durant les échéances, vous vous acquittez d’une part du capital que vous avez emprunté tout en payant des intérêts. Lors de la première période, le montant de ces derniers sera supérieur à celui du capital. Ainsi, on peut affirmer que goutte à goutte, vous en payerez moins, mais le remboursement de ce dernier s’effectuera sur le long terme. Bien que le crédit amortissable semble assez intéressant, il a tout de même quelques défauts. En effet, vous devez vous attendre à ce que la durée de remboursement soit plus longue étant donné que vous allez nécessairement régler en même temps les intérêts et le capital.

Investissement immobilier avec le crédit in fine

Quand vous optez pour un crédit in fine, alors vous devez vous acquitter du capital d’un seul coup, au terme du crédit. Contrairement à un crédit amortissable, il n’implique que le paiement des intérêts à chaque échéance. Toutefois, son coût est beaucoup plus élevé puisque les intérêts et leurs taux le sont aussi. Afin d’être couverte en cas d’impayés, la banque demandera au souscripteur de miser aussi sur une assurance-vie. Avec un crédit in fine, vous payeriez une mensualité plus basse par rapport à un crédit amortissable. Si votre capacité de remboursement est un peu faible, alors il est recommandé de se tourner vers ce type de prêts. Dans le cadre d’un investissement locatif, votre effort mensuel sera couvert par les loyers que vous percevez mensuellement.

Quels types d’investissement immobilier choisir ?

Certes, l’immobilier est un excellent moyen de faire fructifier son argent. Mais pour éviter de l’utiliser n’importe comment, il est nécessaire de connaitre les différents types d’investissement immobilier, en particulier les plus rentables et les plus avantageux :

  • L’investissement dans une résidence principale : avec ce type d’investissement, le paiement des intérêts d’un emprunt bancaire pour acheter une résidence principale n’est plus nécessaire. Certes, celle-ci n’est pas considérée comme étant un actif, c’est-à-dire qu’elle n’amène pas de l’argent dans votre poche, mais elle vous permettra tout de même de profiter d’un avantage non négligeable. En effet, le fait de posséder une résidence principale rassurera les établissements prêteurs si vous demandez un crédit pour acquérir une habitation secondaire.
  • L’investissement dans la location saisonnière : depuis un bon bout de temps, presque tout le monde s’est mis à la location saisonnière. Effectivement, ce type d’investissement ne requiert pas d’avoir un espace de taille conséquente, car votre garage, votre cave ou encore votre comble feront très bien l’affaire. Même s’il s’agit d’une location à court terme, elle pourra quand même vous procurer une certaine somme d’argent. Généralement, elle vous rapportera encore plus durant les périodes de vacances.
  • L’investissement dans la location meublée : bien qu’il nécessite quelques entretiens réguliers, il pourra vous rapporter pas mal de revenus tous les mois. Par ailleurs, l’investissement dans la location meublée vous permettra de profiter d’un avantage fiscal intéressant. Effectivement, quand vos recettes locatives ne dépassent pas la moitié de vos revenus globaux, alors vous profitez du statut LMNP (loueur meublé non professionnel).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici