Pour bien préparer vos vieux jours, il est utile de souscrire à un contrat de prévoyance de troisième pilier. En effet, il s’agit de l’une des solutions les plus prisées en Suisse, notamment pour ses nombreux atouts. D’ailleurs, il est même possible de réaliser certains projets personnels avec ce choix. Néanmoins, il n’est pas aussi simple de souscrire au bon contrat de prévoyance. Dans cet article, découvrez 5 conseils pour faire le choix parfait.

Définir vos besoins

Définir vos besoins

Avant de chercher à souscrire à un contrat de prévoyance troisième pilier, vous devez nécessairement connaître vos besoins. Il est d’une grande importance d’avoir une liste de priorités que vous devez suivre. Avec le3emepilier.ch, vous avez deux différents types de contrats à votre disposition.

Il y a l’un qui se fait dans une compagnie d’assurance, alors que l’autre est souscrit dans une banque. Il est impossible de dire si l’un est plus avantageux que l’autre. Seulement, chaque type de contrat à sa spécificité. Le premier concerne les besoins en cas de décès ou d’invalidité. Le second, par exemple, permet de faire un achat immobilier. Il faudra donc connaître votre position.

Posséder de multiples troisième pilier

L’une des astuces que très peu de personnes connaissent en la matière est la possibilité de multiples comptes. En effet, il est bien possible que vous souscriviez à plus d’un contrat de prévoyance troisième pilier.

C’est une alternative qui pourrait vous être d’une grande utilité. En fait, vous pouvez décider à tout moment de retirer le montant qui se trouve dans chaque compte. En conséquence, vous pourriez facilement vous retrouver avec une belle somme si vous avez plus d’un compte. Alors, il est bien utile de souscrire à un multiple contrat.

Miser sur les cotisations

Miser sur les cotisations

Voilà l’une des meilleures stratégies que vous pouvez mettre en avant pour souscrire à votre contrat. Il s’agit du choix des cotisations. Dans le contrat de prévoyance troisième pilier, la cotisation a une grande place.

Certaines personnes la minimisent et n’y taillent pas d’importance. Pourtant, son utilisation peut vous permettre de réduire une grande partie de vos charges. Il s’agit notamment de vos charges fiscales. La meilleure manière d’obtenir une telle réduction est de maximiser vos cotisations. L’idée est donc de faire plus d’économie avec votre contrat de troisième pilier.

Poursuivre vos paiements après la retraite

Le plus souvent, la souscription à un tel contrat se fait pour une certaine durée. En d’autres termes, certains décident d’arrêter la cotisation dès qu’ils partent en retraite. Même si cela reste une bonne idée, vous pouvez faire plus et obtenir d’autres avantages. Il est bien possible que vous poursuiviez une activité lucrative après votre retraite.

Dans un tel cas, vous pouvez continuer votre cotisation pour cinq années. Vous devez savoir que la durée de votre placement accroît votre fortune. Du coup, vous obtiendrez des gains supplémentaires pour vos dernières années de cotisation.

Miser sur un contrat moins onéreux

Miser sur un contrat moins onéreux

La souscription à ce contrat est une question d’argent. En effet, vous serez exposé au paiement de certains frais importants, notamment en matière de gestion. Mais, il est beaucoup plus recommandé de choisir des solutions dont les frais de gestions ne sont pas trop élevés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici