Play The World
Profil & News M6

17.02.2015 GROUPE M6 : RESULTATS CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2014

Le Groupe M6 démontre sa capacité d’adaptation  Résultat net en hausse de +9,9%

Regulatory News:

Le Conseil de Surveillance, réuni le 17 février 2015, a examiné les comptes de l’exercice 2014 arrêtés préalablement par le Directoire.

en M€¹              2014         2013 r         % variation
                   
Chiffre d'affaires consolidé            1 257,9        1 253,2        +0,4%
                   
Revenus publicitaires Groupe            796,9        808,8        -1,5%
- dont revenus publicitaires chaînes gratuites            750,1        762,8        -1,7%
- dont autres revenus publicitaires            46,9        46,0        +1,9%
Revenus non publicitaires Groupe            461,0        444,4        +3,7%
 
Résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé            207,5        211,1        -1,7%
Produits et charges opérationnels liés aux regroupements d'entreprises            -0,3        -0,6        n.s
 
Résultat opérationnel (EBIT) des activités poursuivies            207,1        210,5        -1,6%
 
Résultat financier            3,7        17,7        -79,2%
 
Part du résultat dans les coentreprises et les entreprises associées            -0,2        0,1        n.s
 
Impôts sur le résultat            -87,4        -97,5        -10,4%
 
Résultat net des activités poursuivies            123,2        130,8        -5,8%
Résultat net des activités abandonnées            0,0        -18,7        n.s
                   
Résultat net de la période            123,2        112,1        +9,9%
Résultat net de la période attribuable au Groupe            123,4        112,0        +10,2%
En 2014, le Groupe M6 (Paris:MMT) affiche un chiffre d’affaires consolidé de 1 257,9 M€, en progression de +0,4% sur un an, malgré un contexte de marché peu favorable.
Sous la pression du ralentissement économique, les recettes publicitaires du Groupe (chaînes gratuites, chaînes payantes et internet) sont en retrait de -1,5%, avec un 2nd semestre plus dynamique.
Les revenus non publicitaires affichent une progression de +3,7%, grâce au dynamisme des activités de vente à distance et de production & droits audiovisuels.

Après une baisse (de -17,3 M€) au 1er semestre, l’EBITA du Groupe progresse au 2 nd semestre (+13,7 M€), démontrant la capacité du Groupe à contrôler ses coûts dans les contextes difficiles. Sur l’année, le résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé du Groupe M6 s’établit ainsi à 207,5 M€, à comparer à 206,2 M€ en 2013, et 211,1 M€ pour les seules activités poursuivies (retraitées de Mistergooddeal, cédé le 31 mars 2014).
La marge opérationnelle courante consolidée atteint 16,5% (vs.16,8% en 2013).

Le résultat financier ressort à +3,7 M€ (vs. +17,7 M€ au 31 décembre 2013, qui comprenaient +13,6 M€ de plus-value de cession de titres Lions Gate/Summit Entertainment).

Les impôts sur le résultat s’élèvent à -87,4 M€, en diminution de -10,1 M€, en raison notamment du recul du résultat financier.

Le résultat net de la période se monte à 123,2 M€, contre 112,1 M€ en 2013.

En application d’IFRS 8, l’information sectorielle du Groupe est organisée en 3 secteurs d’activité, dont la contribution au chiffre d’affaires et au résultat opérationnel courant consolidés est donnée ci-après :

     9 mois         4ème trimestre         Total année
                                                                 
en M€        2014        2013 r        %        2014        2013 r        %        2014        2013 r        %
 
TV        575,7        593,8        -3,0%        237,5        235,8        0,7%        813,2        829,6        -2,0%
Production & Droits audiovisuels        81,1        74,0        +9,6%        30,3        33,3        -9,1%        111,4        107,3        +3,8%
Diversifications        241,5        228,4        5,7%        91,5        87,5        4,6%        333,0        315,9        +5,4%
Autres CA        0,2        0,3        n.s        0,2        0,1        n.s        0,4        0,4        n.s
                                                                                        
Chiffre d'affaires consolidé        898,5         896,6         0,2%        359,4         356,7         0,8%        1 257,9         1 253,2         +0,4%
 
TV        -        -        -        -        -        -        144,0        149,1        -3,4%
Production & Droits audiovisuels        -        -        -        -        -        -        10,3        11,5        -10,7%
Diversifications        -        -        -        -        -        -        55,6        53,0        +4,8%
Eliminations et résultats non affectés        -         -         -        -         -         -        -2,4         -2,5         n.s
Résultat opérationnel courant consolidé (EBITA)        141,3         157,9         -10,5%        66,2         53,2         24,3%        207,5         211,1         -1,7%
TÉLÉVISION

En 2014, les recettes publicitaires des chaînes gratuites ont enregistré une baisse de -1,7%, dans un marché publicitaire sans croissance et dans un contexte de renforcement concurrentiel.

Dans ce contexte le Groupe a poursuivi ses innovations commerciales, comme l’offre Puissance TNT, lancée le 5 janvier 2014, qui s’est inscrite comme l’offre publicitaire leader de la TNT.

Dans un environnement marqué par le référencement accru des 6 nouvelles chaînes de la TNT, et par la diffusion d’événements sportifs majeurs sur des chaînes concurrentes, les chaînes gratuites du Groupe M6 réalisent en 2014 une part d’audience moyenne de 13,4% (source Médiamétrie) sur les 4 ans et plus (-0,6 pt) et de 20,8% sur la cible commerciale (-0,2 pt) :

la chaîne M6 conforte son rang de 3 ème chaîne nationale pour la 4ème année consécutive. Après un 1er semestre en retrait, M6 progresse au 2 nd semestre, forte de l’enrichissement de son portefeuille de marques en avant-soirée (Les Reines du shopping, Objectif Top Chef, Cousu Main, …) et de la puissance de ses grands rendez-vous fédérateurs de soirée (L’Amour est dans le pré, Cauchemar en cuisine, Patron Incognito, ...) ;
W9 conserve son rang de leader TNT en 1 ère partie de soirée et de 1ère chaîne TNT auprès des moins de 50 ans sur l’ensemble de la journée ;
6ter s’inscrit comme la 1 ère des nouvelles chaînes TNT sur la cible commerciale.
Le Groupe a par ailleurs rationalisé son portefeuille de télévision payante (arrêt de TF6 et de 2 chaînes musicales) et focalise désormais ses investissements sur Paris Première, Téva, Série Club et M6 Music.

L’activité TV contribue à hauteur de 144,0 M€ à l’EBITA, soit une baisse de -5,1 M€ par rapport à 2013. Le recul du CA publicitaire des chaînes gratuites a été compensé par une baisse du coût de grille de ces chaînes de 15,8 M€.
La marge opérationnelle courante atteint ainsi 17,7% (vs. 18,0% en 2013).

PRODUCTION & DROITS AUDIOVISUELS

En 2014, le chiffre d’affaires de l’activité Production et Droits audiovisuels s’élève à 111,4 M€ (+3,8% par rapport à 2013), avec un EBITA de 10,3 M€ (-1,2 M€) en raison d’un line-up vidéo moins favorable qu’en 2013, qui avait été marquée par la sortie de la vidéo Twilight 5.

2014 a été marquée par le succès au cinéma d’Astérix, Le Domaine des Dieux, produit par M6 Studio et distribué par SND (3 millions d’entrées en salles), ainsi que celui de Les Vacances du petit Nicolas (2,9 millions d’entrées), Fiston (1,9 million d’entrées), Yves-Saint Laurent (1,6 million d’entrées) et Divergente (1,5 million d’entrées), co-produits et/ou distribués par le Groupe.

DIVERSIFICATIONS

En 2014, le chiffre d’affaires des Diversifications s’élève à 333,0 M€ (+5,4% par rapport à 2013), avec une contribution à l’EBITA en progression (+2,6 M€), qui s’explique principalement par :

M6 Web dont le résultat opérationnel courant passe de 32,7 M€ à 33,6 M€ et qui poursuit sa politique d’investissement dans les nouveaux medias (6Play, application Connect, chaînes délinéarisées …) ;
et Ventadis, qui voit son EBITA croître fortement à 22,7 M€ (+4,7 M€) notamment grâce à l’intégration de Best of TV, acquis en janvier 2014 ;
le F.C.G.B accroît ses pertes (-7,2 M€ en 2014 vs. -4,6 M€ en 2013) en raison de sa non-qualification en Europa League à l’issue de la saison 2013/2014.
La marge opérationnelle courante des Diversifications s’élève à 16,7%, en progression de 5,6 points (en intégrant Mistergooddeal en 2013).

ÉVOLUTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE

Au 31 décembre 2014, les capitaux propres du Groupe s’élèvent à 581,1 M€ avec une situation de trésorerie nette consolidée positive de 260,5 M€, contre 284,7 M€ au 31 décembre 2013, et après versement en 2014 d’un dividende de 106,5 M€.

DIVIDENDES

Le Directoire proposera à l’Assemblée Générale Mixte, convoquée le 28 avril 2015, de distribuer un dividende de 0,85 € par action, stable par rapport au dividende versé en 2014. Le détachement interviendra le 20 mai et le paiement le 22 mai 2015.

La réunion de présentation des résultats aux analystes financiers sera retransmise en webcast le 17 février 2015 à partir de 18h30 sur le site : www.groupem6.fr .
Tous les détails de connexion seront disponibles sur le site www.groupem6.fr/Finances
Les slides de présentation ainsi que les comptes consolidés annuels seront mis en ligne à compter de 18h00, étant précisé que les procédures d’audit sont effectuées et que le rapport d’audit relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.

Prochaine publication : Information trimestrielle du 1er trimestre 2015 : le 28 avril 2015 avant ouverture de la Bourse.

M6 Métropole Télévision est une société cotée sur Euronext Paris, compartiment A
Code MMT, code ISIN : FR0000053225

1 L’information présentée vise à faire ressortir la répartition du chiffre d’affaires consolidé en fonction des recettes publicitaires et non publicitaires. Les recettes publicitaires du groupe incluent le chiffre d’affaires des chaînes de télévision gratuite M6, W9 et 6ter, la part publicitaire des recettes des chaînes payantes, et la part publicitaire de chiffre d’affaires des activités de diversifications (support Internet essentiellement).
Le résultat opérationnel courant (ou EBITA) se définit comme le résultat opérationnel (ou EBIT) avant prise en compte des amortissements et perte de valeur des actifs incorporels (à l’exception des droits audiovisuels) liés aux acquisitions et résultat de cession d’actifs financiers et de filiales.
Afin de faciliter les comparaisons de performance 2014/2013, les données 2013 sont présentées après déconsolidation de Mistergooddeal et application de la norme IFRS 11 – Partenariats.



Groupe M6
Relations Investisseurs
Eric Ghestemme, 01 41 92 59 53
eric.ghestemme@m6.fr
ou
Relations Presse
Yann de Kersauson, 01 41 92 73 50
ydekersauzon@m6.fr

Source: M6 - METROPOLE TELEVISION
Fournisseur: BusinessWire



Copyright  2004 - 2005 Ernstrade
Avertissement légal - Contact Webmaster - Partenaires