Bourse Actualite Stock
Lyrics Songs Paroles Video
 Album - Music - Lyrics - Paroles - Songs - Videos Clips - Musique - Rock/Metal - Hip-Hop - R'n'B - Pop/Rock  - Pop
0-A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Google
Recherche WWW Recherche Paroles / Lyrics

Home - P - PASCAL OBISPO Paroles - Lyrics  

Album Le Grand Amour  (2013)


Pendant Que Je Chante lyrics
Paroles Pascal Obispo - D'un Ave Maria Lyrics ( + Video Clip )

Un Jour lyrics
Arigato lyrics
Le Grand Amour lyrics
Un Homme Est Passé lyrics
Quand J'entends La Musique lyrics
Saigne lyrics
Le Lanceur De Couteaux lyrics
La Rouille lyrics
Villa Saïd lyrics

Rosa
2. La machine
3. Le chanteur idéal
4. 1980 
5. Amen
6. Noir
7. Las Vegas
8. Libre comme Picasso
9. Il voulait de l'eau
10. Après quoi on court
11. Sur la voix Ferré
12. Les fleurs du bien

Rosa
Quand d'obéir dégoute
On s'enfonce dans la vase
Y a toujours une goutte
Qui fait déborder un vase
Et puis se voir dire non 
Enfin, enfin le dire
Pour respirer à fond
Se soulager du pire
C'était çà ou crever
Sans fierté à genoux
Quand y a rien à rêver
Qu 'est ce qu'on risque après tout
T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu a fais le premier pas
Et y a eu Mandela après toi
T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
T'as fait qu'ouvrir la voie
T'as eu ce courage là...Rosa
Pour ceux qui dans l'histoire
N'ont pas retenu ton nom...non
Tu es la première Noire
A avoir osé dire non
Parce qu'assise dans un bus
Un blanc voulait ta place
Avec la peur en plus
De le regarder en face
Si tu voyais Rosa 
Les routes que tu as faites
Parce qu'un jour tu osa
Simplement tenir tête
T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu a fais le premier pas
et y a eu mandela après toi
T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu n'as fait qu'ouvrir la voie
Mais tu as eu ce courage là
Rosa
Rosa
T'avais rien d'mandé là...Rosa
Rosa
Rosa
Rosa
T'avais rien démandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu a fais le premier pas
et y a eu mandela après toi
T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu n'as fait qu'ouvrir la voie
Mais tu as eu ce courage là
Rosa
Rosa 


Le chanteur idéal
Un peu d'rêve, un peu d'espoir
On est dans l'arène des faiseurs de gloire
A la semaine et à la chaîne
Une belle histoire, un conte de fées
A qui en vouloir de vouloir aimer
De réclamer et d'acclamer
Refrain
Le chanteur idéal
Le chanteur idéal
Qui vous fait "Gimme gimme gimme gimme love", etc.
Le chanteur idéal
Singer universal
Qui vous play "Gimme gimme gimme gimme love"
Tous avec moi (everybody), tous avec moi (everybody)
A qui le tour ? Qui veut entrer
Dans la chasse à courre pour se faire remarquer ?
Arriver, arriver
Une éclaircie dans l'ordinaire
Même si ce qui brille ne sera qu'éphémère
En un éclair, on éclaire
Refrain
Le chanteur idéal (everybody), le chanteur idéal (everybody)
Le chanteur idéal 

Amen
C'est en moi depuis que je suis né 
Derriere la medaille 
Une croix mon nom gravé
Pour protéger me déséxorciser 
De l'enfer dans lequel je viens d'arriver
Amen 
Oh saint esprit 
Amen 
Ils n'ont rien compris 
Amen 
Les hommes aujourd'hui
Amen
Sont simples d'esprit
Oh mon pere pardonnez les peches 
A l'envers le monde tourne à l'inhumanité
La poussiere retourne a la poussiere 
C'est ma priere moi qui ne vivait qu'en athée
Amen 
Oh saint esprit 
Amen 
J'ai pas choisi 
Amen 
Les hommes aujourd'hui 
Amen 
Sont simples d'esprit
Y'a un trou dans le ciel 
Tu veux nous dire quelque chose... chut ! 
Cette pluie ce tonnerre 
Jusqu'a la prochaine overdose
C'est ça le monde qu'on va laisser 
A nos enfants c'est ça l'idée 
Si on ne peut plus rien changer 
Alors je prie pour exister 
Amen
Alors je prie pour exister 
Amen 
"Au nom du pere du fils et du saint esprit " 
Amen 
J'ai pas compris 
"Dis moi qu'est ce qui nous tient " 
Amen 
"Qu'est ce qu'on devient " 
Amen 
L'homme aujourd'hui 
"Il saigne" 
Amen 
"c'est le requiem des simples d'esprit... quel temps fait il ? " 
C'est ça le signe 
" N'aie pas peur ! je te protege Sean " 
Amen 
"Au nom du pere du fils et du saint esprit Amen N'aie pas peur ! Je te protege 
! au nom du pere et du saint esprit ! Amen "

Il voulait de l'eau
il était une fois un vilage 
ou la pluie s'était tû
ou même les mirages
n'avaient pas assez bû
il faisait bien trop chaud
dans ce monde perdu
l'enfant était de trop
et l'eau ne couleit plus
il voulait de l'eau
pour qu'un bateau le voit
nager dans les flots
il aurait aimé ça
il voulait de l'eau
pour pouvoir vivre là
(refain)
suivre les ruisseaux
et vivre comme toi
A boire la poussière
que devient-on la-bas?
y a-t-il une prière
qu'ils ne connaitraient pas
mais sur ce sol aride
ou rien ne poussera
on a les yeux si vide
que l'eau ne coule pas
(refrain)
pour pouvoir comme moi
suivre les ruisseaux
jusque dans les deltas
il était un village
que la pluis n'a pas vu
ou la mer et de sable
sur ce rêve perdu
pour avoir moins chaud
il est partit sans moi
chaque enfant et de trop
quand l'eau...ne coule... plus
il voulait de l'eau 
pour pouvoir vivre la
il voulait de l'eau
pur son radeau de bois
glisseur sur les flots
il aurait aimer ça...
La machine
Treize heures, ou vingt heures
Direct live, tout le monde pleure
Et tout le monde se noie dans la masse
Sans qu'aucun rêve ne dépasse
Mais qui lève encore des yeux
Et qui fait seulement
Ce qu'il peut
On a perdu le contrôle - de la machine
On a perdu le contrôle - de la machine
On a perdu la chanson
On a perdu la raison
Tout le monde se perd
Impossible de faire marche arrière
Mais qui lève encore la voix
Et qui fait seulement
Ce qu'il doit
On a perdu le controle - de la machine
On a perdu la mémoire - de la machine
On a perdu la chanson
On perdu la raison
On a perdu le contrôle
On a perdu notre temps
On a sali notre sang
On a perdu la chaleur
On a perdu confiance
Au bout d'autre chance
On a perdu le contrôle 


1980
Qu'est-ce qu'on rique à passer pour des fous
La musique fera toujours de nous 
Des rêveurs
Des rêveurs
Chacun
Son monde à part,
Son refuge et son echappatoire
Pour ailleurs,
Un monde meilleur,
C'était en 1980
Une génération qui n'attendait rien
1980, d'où je viens
Déjà en 1980
Sans illusion et sans lendemain
1980, c'est pas la fin
Qu'importe ceux qui ont servi d'exemples,
Se rejoignent,se suivent et se ressemblent,
Les rêveurs
Les rêveurs,
Faut bien passer le temps,
Les couleurs qu'on porte et les courants,
Question d'heure,
Non, rien ne se meurt,
(Refrain x2)
C'est pas la fin

Noir
Noir comme les tâches sur mes devoirs
A chercher des échapatoires
Au pension et à leur dortoirs (x2)
Noir comme une perte de mémoire
Que l'on voudrait encore avoir 
Pour passer entre les cafards
Passer entre les cafard
Noir comme nos amours
Qui n'ont plus le goût du réglis
Comme l'encre d'un tatou
Qui vient cacher les cicatrices
Noir comme nos amours
Moi qui croyait en la justice
Noir c'est la couleur de ton regard
Quand il me dit qu'il est trop tard
Et m'interdit d'encore y croire x2
Noir comme désir est un cauchemar
Ou tout peut basculer un soir
Qui peut prétendre juger l'histoire
Notre hisoire, juger l'histoire...
Noir comme nos toujours
Qui en Mort lentement finissent
Comme un goût d'avant dégout
Malgrès encore des sacrifices
Noir comme nos toujours
Qui d'entre les doigts pourrissent
Qui d'entre les doigts vous glissent
Ohhhh....Ohhhh....Ohhhh....Oh.....
Noir comme nos amours
Qui n'ont plus le gout du réglis 
Noir comme nos toujours
Nos toujours qui d'entre nos doigts nous glissent
Noir comme nos amours qui n'ont plus le goût non
Et toujours, toujours...
Qui d'entre les doigts vous glissent (x2)
Ohhhh....Ohhhh....Ohhhh....Oh..... 


Les fleurs du bien
A travers les intempéries
les mauvaises passes, les jours d’ennui
pense à moi, pense à moi
si t’en as envie
je ne sais plus où courent tous ces gens,
mais c’est sans doute… très important
pour y passer, y passer
autant de temps
moi j’me suis mis dans un jardin,
à cultiver les fleurs du bien
pense à moi, pense à moi
si t’en as besoin
tu vas croire que c’est encore loin
mais c’est juste au bout d’un chemin
et là, tu reconnaîtras,
les fleurs du bien… 
pense à moi, pense à moi
si t’en as besoin
près d’un piano désaccordé
en attendant qu’vienne une idée
tu sauras, tu sauras…toujours
où me trouver
je sais bien que le monde est grand,
et qu’il faut regarder de l’avant…mais
pense à moi, pense à moi
si t’en as le temps
moi j’me suis mis dans un jardin,
à cultiver les fleurs du bien
pense à moi, pense à moi
si t’en as besoin
tu vas croire que c’est encore loin
mais c’est juste au bout d’un chemin
et là, tu reconnaîtras,
les fleurs du bien… 
pense à moi, pense à moi
si t’en as besoin
j’te dis ça, autant que j’en rie
puisque les mots n’changent pas la vie
pense à moi, pense à moi
si t’as envie
je sais à peu près c’qui m’attends
et même après quoi courent les gens
je… ne vois plus, ne vois plus rien
de très urgent
pense… à moi, pense… à moi, oh
pense… à moi
pense… à moi
là au fond de mon jardin
à cultiver les fleurs du bien
oh, oh, 
les fleurs…du bien
oh, oh, oh…
pense à moi…oh oh (x)
mais là…au fond d’mon jardin
à cultiver les fleurs…
à cultiver les fleurs du bien
pense à moi…
pense…à moi
Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif
0-A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
Copyright  2011  Ernstrade.com
- Contact Webmaster-
Music - Lyrics - Paroles - Videos Clips