plus500

CODE FR0004058949 - ALSAT

Maximiles est spécialisé dans la conception et la commercialisation de programmes de fidélisation sur Internet. Les programmes permettent aux internautes de gagner des points donnant droit à des cadeaux à l'issue d'une transaction marchande sur le site du client du groupe.
- 1999 : création de Maximiles
- 1999 - 2000 : 11,43 M€ sur deux levées de fonds auprès d’investisseurs prestigieux.
- Décembre 2000 : Entrée de la SNCF dans le capital via GL e-commerce et premier accord de partenariat avec voyages-sncf.com
- Mars 2005 : Maximiles.com accueille son millionième membre
- Mai 2005 : reconduction du partenariat avec voyages-sncf.com jusqu’en 2009 
Deux offres complémentaires :
- Maximiles.com, N°1 en France pour la fidélisation multi-enseignes sur Internet.
- Maximiles Services pour la gestion sur Internet des programmes de fidélité grands comptes.

http://finances.maximiles.com/


29.04.2013 MAXIMILES Résultats de l’exercice 2012

03.09.2012 Maximiles (ALMAX) annonce un chiffre d’affaires consolidé de 8,7 M€ pour le 1er semestre 2012

14/06/07 Maximiles lance une augmentation de capital de 5,4 M€ afin de financer son fort développement
Offre publique jusqu’au 18 juin 2007
Paris, le 12 juin 2007
La société MAXIMILES (Alternext Paris, ALMAX) annonce l’émission et l’admission aux négociations sur Alternext d’Euronext Paris de 400 000 actions nouvelles, pouvant être portées à un maximum de 460 000 en cas d’exercice de la clause d’extension. L’opération a été visée par l’AMF le 12 juin 2007 sous le numéro de visa 07-181(1)
Le leader européen de la fidélité en ligne
MAXIMILES s’est imposé comme le leader européen des solutions de fidélisation sur Internet.
La société opère dans deux domaines :
- les programmes de fidélité multi-enseignes sur Internet avec Maximiles.com en France et Ipoints.co.uk en Angleterre, regroupant 3,1 millions de membres et plus de 100 partenaires en ligne ;
- les programmes de fidélité ou de relation client à destination de grands comptes (U.G.C., Bred, Insert, Groupe Banque Populaire, Actual Interim, C.I.C.) avec Maximiles Services.
La publication d’excellents résultats 2006 a démontré l’efficacité du modèle de croissance et de rentabilité de MAXIMILES, avec :
- un chiffre d’affaires en progression de 46% ;
- une croissance de +112% du résultat d’exploitation ;
- un doublement du résultat net.
Ce fort développement s’est accompagné d’une progression significative de la rentabilité en raison du modèle 100 % Internet de Maximiles.com et des gains importants de rentabilité sur Maximiles Services. La société affiche un taux de marge opérationnelle élevé de 19,8 % du chiffre d’affaires. La marge nette atteint elle aussi un niveau important à 26,3 % du chiffre d’affaires.

04/04/06 Résultats Annuels 2005 : une marge nette de 19,4% en très forte hausse
Résultats Annuels 2005 :
une marge nette de 19,4 % en très forte hausse
Résultat d’Exploitation : x2,2
Résultat Net : x2,9
MAXIMILES publie ses résultats annuels arrêtés au 31 décembre 2005. La croissance du chiffre d’affaires (+31,4 %) s’est assortie d’une progression significative des résultats, soulignant la solidité du modèle de croissance rentable de la société. L’exercice 2005 est aussi marqué par l’affirmation de Maximiles.com comme principale source de revenus de la société (env. 51 % du chiffre d’affaires consolidé).
En M€ 31 déc. 2005 31 déc. 2004 ? 2005/2004
Chiffre d’affaires1 6,99 5,32 + 31,4 %
- dont Maximiles.com 3,52 1,97 + 78,9 %
- dont Maximiles Services 3,32 3,35 - 1,0 %
Charges de personnel 2,36 1,99 + 18,6 %
Résultat d’Exploitation 0,96 0,44 x 2,2
- en % du chiffre d’affaires 13,7 % 8,2 %
Impôts sur les résultats2 0,34 0,04
Résultat Net Part du Groupe 1,36 0,46 x 2,9
- en % du chiffre d’affaires 19,4 % 8,7 %
(1) le chiffre d’affaires 2005 comprend des opérations d’échange de marchandises à hauteur de 150 K€.
(2) Un impôt différé sur les déficits fiscaux a été activé à hauteur de 340 K€.
Un profil de croissance solide, dans un marché à très fort potentiel.
Progression soutenue de l’usage d’Internet, transfert important des budgets de communication vers les médias interactifs, croissance du e-commerce : en 2005, Maximiles profite d’un environnement très porteur et prouve la robustesse de son modèle par l’affirmation de Maximiles.com comme principale source de revenus.
Maximiles.com, programme de fidélisation leader en France avec aujourd’hui 1,37 million de membres sur Internet, totalise un chiffre d’affaires 2005 de 3,52 M€, en croissance de 78,9 %.
Maximiles Services, l’offre de gestion de programmes de fidélité et de marketing interactif pour grands comptes a réalisé un chiffre d’affaires de 3,32 M€ en 2005. Cette activité stratégique (visibilité des revenus, source d’expertise et de synergies) profitera de nouveaux contrats signés fin 2005 et début 2006 (Louvre Hotel, CanalSat, FIAT, e-cartebleue…).
Un développement rentable, un modèle créateur de valeur
Le profil de structure à coûts fixes de Maximiles et le développement de Maximiles.com se sont traduits par une progression très importante de la rentabilité. Le résultat d’exploitation de 0,96 M€, a plus que doublé par rapport à 2004.
Après la reconnaissance d’un impôt différé2 actif, le résultat net s’établit à 1,36 M€, supérieur aux objectifs communiqués par la société lors de son introduction en bourse en juin 2005. Le montant des reports déficitaires encore disponibles à fin 2005 s’élève à environ 17 millions d’euros. 
Surtout, Maximiles a encore renforcé sa structure financière au cours de l’exercice : avec 7 M€ de Capitaux Propres, aucune dette financière, et une trésorerie nette de plus de 7 M€ à fin 2005, Maximiles dispose de tous les leviers financiers pour exercer sa stratégie de développement. Stratégie : exploiter le très fort potentiel de développement et de rentabilité
Dans un environnement de marché à très fort potentiel (illustré notamment par le décalage entre les faibles investissements en communication sur le web qui ne reflètent pas encore l’usage croissant de ce média), Maximiles affirme son ambition de devenir un des premiers acteurs de la fidélisation et du marketing interactif en Europe, tant par croissance interne que par croissance externe.
La croissance interne est mécaniquement favorisée par le développement du marché, et accélérée par le modèle de Maximiles :
- Maximiles.com progresse au rythme de l’attractivité de son réseau : environ 30 000 nouveaux membres par mois, progression de la circulation des membres chez les différents partenaires (efficacité du cross-selling ), et croissance du nombre de partenaires (57 partenaires à fin 2005) ;
- Maximiles Services poursuit le développement de produits facilement duplicables à nombre d’entreprises.
- Avantages C.E est un nouveau service proposé aux comités d’entreprise leur permettant de proposer aux salariés plus de 450 avantages venant de plus de 60 fournisseurs. Ce marché, représenté par 38 000 C.E. et environ 11 milliards d’euros de flux financiers, recèle un très fort potentiel.
En termes de croissance externe, Maximiles dispose des moyens financiers pour saisir les opportunités tant en France qu’à l’international, avec une stratégie double : élargir significativement sa base de membres avec d’autres programmes "affinitaires" ou acquérir une expertise technologique complémentaire, pouvant apporter des synergies et de la croissance.
Marché internet durablement porteur, projets de développement, structure de coûts fixes stables, importants moyens financiers disponibles : Maximiles est en ordre de marche pour ses ambitions et se donne pour objectif 2006 un nouvel exercice de croissance du chiffre d’affaires et d’augmentation de la rentabilité.

Copyright  2007 Ernstrade.com